Jean-Louis Petit

Compositeur et Chef d’orchestre français, né en 1937, Jean-Louis Petit fut l’élève d’Olivier Messiaen et de Simone Plé-Caussade à Paris pour la composition et l’écriture musicale et de Pierre Boulez et Igor Markevitch pour la direction d’orchestre.

En 2018 Jean-Louis Petit était l’auteur de 512 œuvres. Beaucoup d’entre elles ont été écrites à la demande d’artistes ou d’ensembles précis qui en ont assuré la création et qui les gardent à leur répertoire.

Certaines ont été conçues pour des besoins pédagogiques à l’usage des jeunes professionnels autant qu’à l’usage d’un plus vaste public d’enfants qu’il faut initier, séduire et convaincre. C’est en particulier le cas des mini-opéras pour et avec les enfants qui ont été à la base d’une initiation plus active ces dix dernières années.

Pour les interprètes, ce qui caractérise ces oeuvres, c’est leur efficacité. Elles sont appréciées pour leur conception simple où rien n’est écrit qui ne soit pas immédiatement réalisable, quels que soient les moyens et méthodes utilisés. Cela laisse le champ libre à toutes les interprétations, surtout à celles qui, comme dans le baroque français, font appel à une grande fantaisie toujours maîtrisée.

Pour les auditeurs, ce qui est relevé, c’est l’intérêt toujours soutenu d’un discours fort qui ne semble pas rompre avec la tradition musicale et qui ne repose pas uniquement sur des effets, sur des a priori, sur des modèles, sur des concepts, tout en incluant les recherches sonores qui lui conviennent dans l’instant.

Pour les analystes, ce parcours technique est bien difficile à classer. Certains critiques, spécialistes de la musique d’aujourd’hui, disent, et écrivent, qu’ils ne s’y retrouvent pas. D’autres ne tarissent pas d’éloges, qui ne sont pas les premiers venus. Le compositeur semble ne tenir compte ni d’un avis ni de l’autre et poursuivre sa route en remettant toujours son ouvrage sur le métier.

En tant que chef d’orchestre, outre l’Orchestre Jean-Louis Petit qu’il a créé en 1958, Jean-Louis Petit a été invité à diriger des orchestres (symphoniques ou de chambre) en France, en Europe, dans les Amériques et en Asie avec un répertoire de musique française ancienne et contemporaine, avec de nombreuses créations qu’il a suscitées.